La théorie économique Autrichienne expliquée en schémas.


Suite à l’excellente présentation de Roger Garrison à la Mises University, j’ai décidé d’écrire un article utilisant la même approche pour expliquer la théorie Autrichienne des cycles économiques (ABCT).

Commençons tout d’abord avec la frontière des possibilités d’investissement. Celle-ci est basée sur le principe que chaque individu peut faire deux choses avec ses revenus: consommer ou épargner. Donc, chaque déplacement vers la droite sur la courve signifie plus d’investissement (i.e. d’épargne) et moins de consommation. Cela est illustré dans l’image suivante.

La suite ici

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Entretien avec François Guillaumat, troisième partie


7. Dans un article intitulé « Libéralisme et christianisme», vous écrivez notamment : « Il est impossible à un libéral de dénoncer le christianisme sans saper les fondements de sa propre doctrine, de même qu’il est impossible à un chrétien de dénoncer le libéralisme sans renier les bases de sa propre foi. »

  Pourriez-vous résumer ici les grandes lignes de votre argument à l’appui de cette thèse ?

 Depuis que j’ai pu tirer  certaines conséquences des analyses de Hoppe concernant l’apparition de l’état,  et que,  à l’encontre de certains « libéraux »  qui les déclaraient illégitimes  j’ai dû défendre certaines règles de vie en société,  je pense devoir souligner que le libéralisme classique  en tant que tel  n’est vraiment pour moi qu’un « Ersatz »,  c’est-à-dire  un ensemble de pis-aller éventuels  et circonstanciels  au problème de l’organisation d’un Etat,  ce dernier demeurant lui-même criminel  par nature.

La suite sur l’Institut Coppet

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

La BCE lance son opération d’achats d’actifs


La Banque centrale européenne a commencé lundi son programme d’achats d’actifs. Il démarre avec les obligations sécurisées. C’est l’un de ses outils anti-crise pour soutenir la reprise économique dans la zone euro.

La Banque centrale européenne (BCE) avait préparé le terrain ces derniers jours . Lundi, elle a lancé – conformément à son calendrier – son programme d’achats de « covered bonds », ces obligations bancaires sécurisées. Une mesure qui fait partie de l’arsenal exceptionnel d’outils anti-crise de la BCE.

Pas de QE en Europe ?

La suite dans les Echos

 

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Martin Wolf : « Nous sommes piégés par des booms insoutenables de crédit »


D’énormes bulles du crédit, suivies de crises, puis de tentatives pour gérer la crise : voilà une des nouvelles caractéristiques de l’économie mondiale. Aujourd’hui les Etats-Unis et le Royaume-Uni semblent s’être relevés de la crise d’il y a sept ans. Mais la zone euro est engluée dans un marasme post-crise et la Chine est aux prises avec une dette empilée dans l’espoir de compenser la baisse de ses exportations consécutive à la crise de 2008.

L’économie mondiale semble incapable de générer de la croissance et une demande suffisante pour absorber l’offre disponible, sans des booms insoutenables du crédit, quelque part, ailleurs dans le monde.

La suite dans le Nouvel Economiste

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

« Le cas français de la grande illusion de la garantie des dépôts à 100 000 euros… »


La garantie des dépôts de 100 000 euros est un mythe et nous en avons la preuve depuis plusieurs mois avec le cas bulgare !!

Tout commence avant l’été dernier, cela remonte donc à quelques mois déjà comme le démontre cet article d’Euractiv :

Cyberattaque contre les banques

« La banque centrale bulgare a en effet affirmé qu’une tentative délibérée et systématique de déstabilisation du système bancaire avait eu lieu. Selon l’Agence Nationale de Sécurité bulgare, des e-mails, SMS et messages sur Facebook en provenance d’une société d’investissement ont mis en garde contre le risque de conserver de l’argent dans certaines banques. Les messages s’intitulaient « Bulletin d’information sur le risque de dépôt dans les banques bulgares ».

Les troisième et quatrième banques du pays, KTB et Fibank ont été les premières victimes de cette mini-crise bancaire, durant laquelle les épargnants se sont rués aux guichets. »

La suite sur le Contrarien matin

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

La déflation est partout et la prise de risque nulle part


Les investisseurs restent friands d’obligations et encore davantage des fonds d’allocation d’actifs

Les baissiers ont pris le pouvoir sur le marché des actions. La surprise est faible, tant les indicateurs techniques multipliaient les avertissements. La hausse des indices était par exemple portée par un nombre toujours inférieur de valeurs et l’indicateur de Robert Shiller signalait une surévaluation. Certes la conjoncture économique n’est pas excessivement morose. Mais les fortes baisses des actions sont souvent indépendantes de la conjoncture. Il suffit de rappeler les tensions sur les changes avant le krach de 1987 et la crise bancaire en 2008.

Les investisseurs ont d’ailleurs anticipé correctement la désinflation, le ralentissement mondial et le retour à la contraction de la zone euro, la seule région qui n’a pas encore goûté aux joies de la reprise depuis 2009.

La suite ici

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Octobre, mois détesté des places boursières


Le mois d’octobre semble être un mois « sensible » pour les Bourses et autres places financières de la planète… L’histoire de la finance est jalonnée de krachs et de crises qui ont eu lieu au mois d’octobre. Avec la morosité économique actuelle, doit-on s’inquiéter ? Petite rétrospective non exhaustive.

On le sait, on le dit, on le répète : l’Histoire est un éternel recommencement, il faut tirer des leçons du passé, il faut apprendre de ses erreurs. Du « bon sens populaire » qui ne semble pas s’appliquer au milieu de la finance pour lequel le mois d’octobre a bien souvent été néfaste.

Avant le fameux krach de 1929, il y en a eu d’autres drames qui se sont déroulés au mois d’octobre, à commencer par le krach boursier viennois en octobre 1873, aussi appelé le Gründerkrach

La suite sur Trend.be

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire