Le géant du nucléaire Areva s’enfonce dans la crise


Le géant français du nucléaire Areva a abandonné ses objectifs pour 2014 et doit revoir ses perspectives pour les deux années à venir. Malgré ce double signal d’alarme, l’État a assuré, jeudi, que le groupe n’avait pas besoin d’être recapitalisé.

De champion du nucléaire à géant au pied d’argile. Areva va mal. Le groupe français a annoncé, lundi 18 novembre, un abandon de ses objectifs financiers pour cette année, et reconnaît devoir revoir à la baisse ses perspectives pour les deux années à venir. Conséquence : l’action du groupe a baissé de 16 % depuis le début de la semaine.

La suite sur Economie Matin

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quelle place pour le nucléaire dans le mix électrique européen ?


Tribune 49 | Le débat énergétique européen, souvent émotionnel, parfois irrationnel, a généré des réactions excessives. On a ainsi assisté à une sorte de division entre les pays qui prenaient le chemin des énergies renouvelables et/ou de la sortie du nucléaire (Green approach), et ceux qui cherchaient à élaborer un mix plus équilibré entre les énergies thermique, nucléaire, hydraulique et renouvelables.

Une pareille division dans les choix énergétiques ne se rencontre pas à la même échelle en dehors de l’Union européenne (UE). La question qui se pose à des pays comme l’Allemagne qui ont fortement investi et, dans une certaine mesure, continuent d’investir dans l’énergie « verte », sera de décider la poursuite (total ou partiel) ou l’abandon (total ou partiel) de leur « virage vert ». Il est à noter que dans les pays qui ont connu la pénurie (pays de l’Est), l’opinion publique reste largement favorable à la production d’électricité thermique et nucléaire, même après Fukushima.

La suite sur l’Institut Thomas More

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Pourquoi l’ISF est vraiment, vraiment un impôt stupide !


>Un impôt déraisonnable

>Un impôt cumulatif

>Un impôt anti-économique

>Un impôt inutile

 

Jean-Philippe Delsol, président de l’IREF, est interviewé (18 novembre) par le site d’information Atlantico sur l’ISF est sa nécessaire suppression.

Oui, l’ISF est un impôt stupide, ou plutôt c’est la France qui est la plus stupide des nations à se tirer ainsi une balle dans le pied, affaiblissant son économie et appauvrissant ses citoyens au nom d’une idéologie dépassée. A cet égard, il faut saluer le courage du président du MEDEF, Monsieur Gattaz, qui n’hésite pas à dire combien cet impôt est nuisible à notre pays.

La suite sur l’IREF

Publié dans Crise, Economie, Fiscalité | Marqué avec | Laisser un commentaire

La zone euro pourrait-elle s’effondrer ?


Les entreprises de la zone euro ne parviennent pas à transformer les défis financiers et structurels issus de la crise actuelle en opportunités de croissance. Elles sont 20% à penser que la zone euro pourrait s’effondrer, mais sont 36% à n’avoir mis en place aucun plan pour lutter contre la crise persistante de région. Telles sont les conclusions d’une étude menée par le cabinet d’audit et de conseil PwC auprès d’environ 400 dirigeants européens (hors services financiers).

20% des dirigeants européens pensent que la zone euro pourrait s’effondrer

Les entreprises de la zone euro ne parviennent pas à transformer les défis financiers et structurels issus de la crise actuelle en opportunités de croissance

La suite sur Finyear

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Chroniques de désintoxication économique: Philippe Herlin


Parfois il est nécessaire de regarder dans le rétroviseur pour évaluer le chemin parcouru. L’ouvrage de Philippe Herlin qui reprend  toutes ses notes depuis le 8 novembre 2012 jusqu’au 6 novembre 2014 est un moyen idéal pour le faire. Le recueil de ses notes publiées sur le site de Goldbroker est doté d’un sommaire qui est le bienvenu. La richesse et la densité de l’information en fait un ouvrage de incontournable pour cette période. Il serait d’ailleurs intéressant de l’accompagner de notes de références pour en faire un ouvrage d’étude. On retrouve le long cheminement de l’interventionnisme des banques centrales (FED, BCE), le quantitative Easing  pour la Fed, les LTRO pour la BCE, une même visée avec des méthodes plus opaques pour la BCE.(voir 11/10/2013).

Pour ceux qui comptait sur les pays émergents, le doute s’installe (30/1/2014). On nous rebat les oreilles avec la reprise américaine; l’article du 6/3/2014 nous ramène à la réalité : la croissance serait de 1% avec le doute de  statistiques  «  approximatives ». Approximations coupables pour le Libor, le Forex et autres ISDAfix (pages 39 , 71, 88)

Ceux qui ont de l’épargne devraient le lire attentivement et ne pas se laisser bercer par le chant des sirènes. On retient que la pierre et l’or reste les seules valeurs de salut par ces temps troublés et corrompus.

Il y a là matière à réflexion pour une étude où une thèse sur l’évolution de la crise et son dénouement dans un environnement manipulé à l’excès.

A lire et télécharger absolument !

Maximilien Lambert

Voir le site pour le téléchargement ici

 

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Economie de marché contre économie planifiée


Vous voulez connaître le secret du succès dans le monde civilisé moderne ? Soyez civilisé.

Nous y reviendrons dans quelques lignes.

D’abord, il semblerait que l’or remonte vers les 1 200 $, après avoir touché un plancher. Le temps aura le dernier mot. Rappelez-vous que l’or n’est pas un investissement : c’est juste une monnaie. La meilleure qui existe. Gardez-en sous la main ; vous pourriez en avoir besoin.

Revenons-en au secret du succès.

En 1962, Robert Axelrod était encore étudiant… mais il avait accès au seul ordinateur de l’Université du Michigan — une machine encombrante et primitive. Les étudiants commençaient tout juste à comprendre quoi faire avec des ordinateurs. Axelrod avait eu l’idée de le programmer pour jouer à un jeu.

La Chronique Agora

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , | Laisser un commentaire

The Cultural and Political Consequences of Fiat Money- Jörg Guido Hülsmann


It may seem unusual that an economist would talk about culture. Usually, we talk about prices and production, quantities produced, employment, the structure of production, scarce resources, and entrepreneurship.

But there are certain things that economists can say about the culture, and more precisely, that economists can say about thetransformation of the culture. So what is culture? Well, to put it simply, it is the way we do things. This can include the way we eat — whether or not we dine with family members on a regular basis, for example — how we sleep, and how we use automobiles or other modes of transportation. And of course, the way we produce, consume, or accumulate capital are important aspects of the culture as well.

la suite sur l’Institut Von Mises

Publié dans Crise, Economie | Marqué avec | Laisser un commentaire